Plan d'accès

Le divorce



LE DIVORCE :

Article 229 du Code Civil : « Le divorce peut être prononcé en cas :
- soit de consentement mutuel
- soit d'acceptation du principe de la rupture du mariage
- soit d'altération définitive du lien conjugal
- soit de faute ».

Le divorce par consentement mutuel :

Cette forme de divorce peut être utilisée par les époux qui sont en accord à la fois sur le principe du divorce et sur ses conséquences.
Article 230 du Code Civil : « Le divorce peut être demandé conjointement par les époux lorsqu'ils s'entendent sur la rupture du mariage et ses effets en soumettant à l'approbation du juge une convention réglant les conséquences du divorce »
Article 232 du Code Civil : « Le juge homologue la convention et prononce le divorce s'il a acquis la conviction que la volonté de chacun des époux est réelle et que leur consentement est libre et éclairé.
Il peut refuser l'homologation et ne pas prononcer le divorce s'il constate que la convention préserve insuffisamment les intérêts des enfants ou de l'un des époux ».
Article 252 du Code Civil : « Une tentative de conciliation est obligatoire avant l'instance judiciaire. Elle peut être renouvelée pendant l'instance.
Le juge cherche à concilier les époux tant sur le principe du divorce que sur ses conséquences ».

Le divorce par acceptation du principe de la rupture du mariage :

Article 233 du Code Civil : « Le divorce peut être demandé par l'un ou l'autre des époux ou par les deux lorsqu'ils acceptent le principe de la rupture du mariage sans considération des faits à l'origine de celle-ci.
Cette acceptation n'est pas susceptible de rétractation, même par la voie de l'appel ».

Le divorce pour altération définitive du lien conjugal :

Article 237 du Code Civil : « Le divorce peut être demandé par l'un des époux lorsque le lien conjugal est définitivement altéré ».
Article 238 du Code Civil : « L'altération définitive du lien conjugal résulte de la cessation de la communauté de vie entre les époux, lorsqu'ils vivent séparés depuis deux ans lors de l'assignation en divorce.
Nonobstant ces dispositions, le divorce est prononcé pour altération définitive du lien conjugal dans le cas prévu au second alinéa de l'article 246, dès lors que la demande présentée sur ce fondement est formée à titre reconventionnel ».

Le divorce pour faute :

Article 242 du Code Civil : « Le divorce peut être demandé par l'un des époux lorsque des faits constitutifs d'une violation grave ou renouvelée des devoirs et obligations du mariage sont imputables à son conjoint et rendent intolérable le maintien de la vie commune ».

Quels que soient les cas de divorce, le ministère d'Avocat est obligatoire.


Pour me contacter
Cabinet (de préférence) : 04 72 40 20 01
Portable : 06 33 25 45 19

  jmlambertavocat@free.fr


Adresse du cabinet :
30, rue de la République
69002 Lyon
Montée droite
3eme étage


Horaires du secrétariat :
Lundi au vendredi : 10h-13h    14h-18h